Rencontre régionale des Femmes juges/magistrats d’Afrique Abidjan, 3-7 Juin 2019

Association internationale des femmes juges/magistrats

International association of Women judges

Advancing Human Rights and Equal Justice For All

 

Rencontre régionale des Femmes juges/magistrats d’Afrique

Abidjan, 3-7 Juin 2019

16th African regional conference, june,3-7 , 2019

Thème : L’entraide, la coopération judiciaire et la solidarité entre les  femmes juges pour la mise en œuvre des normes juridiques sous-régionales, régionales, et internationales

Topic : Unity, judicial cooperation and solidarity among the women judges in the implementation of sub-regional, regional and international laws

 

 

 

Termes de référence de la rencontre régionale des Femmes Magistrats/Juges d’Afrique

Abidjan , du 3 au 7 juin 2019

 

Contexte

L’Association internationale des femmes magistrats (AIFJ) a été créée en 1991 aux USA pour contribuer à l’avancement des droits humains, de la justice ainsi qu’au renforcement des capacités des femmes juges du monde. Elle compte à ce jour plus de 3000 membres originaires de 171 pays. L’association des Femmes Magistrats de Côte d’Ivoire (AFEMCI), créée le 7 mai 2016, s’est affiliée à l’AIFJ. L’AFEMCI a participé aux 13ème et 14ème congrès de l’association internationale des femmes juges tenus respectivement à Washington aux USA en Mai 2016 et à Buenos Aires en Argentine en Mai 2018. L’AFEMCI a également participé à la rencontre régionale Afrique de l’AIFJ, à Nairobi au Kenya en Mai 2017, rencontre à l’issue de laquelle elle a été désignée pour organiser la prochaine rencontre régionale des femmes magistrats d’Afrique en 2019.

La rencontre régionale de l’association internationale des femmes magistrats (AIFJ) permet aux femmes magistrats de la région de renforcer leurs capacités et leur leadership. Elle constitue également une opportunité d’échanges d’expériences, de network et de plaidoyer pour une meilleure application du droit et une meilleure prise en compte du genre dans le domaine de la justice.

La conférence d’Abidjan en Côte d’Ivoire a pour thème : <<Entraide, Coopération Judiciaire et Solidarité entre les Femmes Magistrats/Juges pour l’application des instruments juridiques sous-régionaux, régionaux et internationaux relatifs aux Droits Humains>>.

 La mise en œuvre des normes juridiques incombe en effet aux magistrats. Ceux –ci disposent dans l’exercice de leurs missions de judicature de plusieurs instruments juridiques notamment les instruments juridiques nationaux, sous-régionaux, régionaux et internationaux. Cependant les juges nationaux ont tendance à plus appliquer les instruments juridiques nationaux. En témoigne la rareté des références aux normes internationales dans les jurisprudences. Alors que par le jeu des internalisations, ces instruments juridiques internationaux sont partie intégrante du corpus national normatif.

Pour corriger cet état de fait, le renforcement des capacités des professionnels du droit à travers des échanges d’expériences et de bonnes pratiques s’avère indispensable. L’un des objectifs de l’AFEMCI est de promouvoir les Droits Humains dont la garantie incombe à nos Etats. Cette garantie est assurée aussi bien à travers les instruments juridiques qu’à travers les mécanismes juridictionnels. Ces instruments et ces mécanismes permettent ainsi de connaitre et renforcer les droits humains et en cas de violation d’y apporter une réponse judiciaire.

Le caractère de plus en plus transnational des violations des droits humains justifie l’accroissement de la coopération. La solidarité entre les femmes juges contribue au renforcement de cette coopération judiciaire gage de l’efficacité de la poursuite et de la répression. L’entraide judiciaire internationale demeure un atout pour une justice plus forte et pour une meilleure protection des populations.

L’objectif général de cette rencontre est de contribuer au renforcement de l’entraide, de la coopération judiciaire et de la solidarité entre les femmes juges/ magistrats.

Les objectifs spécifiques sont de :

1-Renforcer les capacités des femmes magistrats et juges sur les normes juridiques sous-régionales, régionales, et internationales

2- Améliorer les recours aux instruments et mécanismes juridiques sous-régionaux, régionaux, et internationaux pour une meilleure protection des populations

Les résultats attendus :

1-    Les capacités des femmes magistrats sur les instruments juridiques sous-régionaux, régionaux et internationaux sont renforcées ;

2-Le recours aux instruments et mécanismes internationaux est amélioré ;

3-La solidarité entre les femmes magistrats /juges est accrue et leurs liens pour une justice plus efficace et efficiente est renforcée ;

 

Programme 3-7 juin 2019

Jour/horaire

Activités

Mardi 4 juin 2019

9-15 heures

 

Accueil et inscription

 

16-19 heures

Cérémonie d’ouverture

Cocktail

 

 

 

 Mercredi 5 juin

Mot de bienvenue

 

Mercredi 5 juin 2019

 

 

9-13 H

 

 

Pause-café continue

 

 

Conférence inaugurale :  l’entraide, la coopération judiciaire et la solidarité entre femmes juges/magistrat pour une meilleure application des instruments juridiques sous-régionaux, régionaux et internationaux

 

Présentation générale des instruments sous-régionaux, régionaux et internationaux

 

 

13-14 h

Pause déjeuner

Mercredi 5 juin

14H-17H

Session I :  Les juges et l’application des instruments juridiques relatifs à la protection des personnes vulnérables

 

Présentation des instruments juridiques relatifs à la protection des personnes vulnérables,

·      Situation des enfants auteurs et victimes de violence 

·      Quelle protection pour les personnes en détention ?

·      Cas des personnes vivant avec un handicap : accès à leur droit, lutte contre la discrimination  

Jeudi 6 juin 2019

Pause-café continue

9-13H

Session II : La protection des personnes contre la criminalité transnationale organisée
Présentation des instruments juridiques relatifs au crime organisé

·      La traite des personnes et le trafic des migrants ;

·      Le terrorisme ;

·      La cybercriminalité

 

13-14H

Pause déjeuner

Jeudi 6 juin

14-17h

Pause-café continue

 

Session III : Justice et genre

Présentation générale des instruments juridiques relatifs au genre

·      Les violences sexuelles ;

·      L’accès à la justice (assistance juridique et judiciaire, accès au foncier rural, successions…)

 

Vendredi 7 juin

9-13 H

Pause-café continue

 

Session IV : justice et développement

·      Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent

·      Justice, numérisation et digitalisation

·      Standards judiciaires et indicateurs de performance

 

 

Cérémonie de clôture

 

TOP